29 novembre 2006

Guérison - est-ce possible?

La guérison est un acte délibéré du corps, de l'âme et du Je Suis... Oui, cela surprend! Nous savons tous que l'un des critères indispensable d'une guérison est l'état d'esprit de l'individu, son morale. Sans une pensée positive, le rétablissement de la santé est compromis. Ne dit-on pas: «il s'est laissé aller...» en parlant de quelqu'un qui a «abandonné son combat» contre la maladie?

Vous savez, toute guérison se produit au moment où nous avons pris conscience de ce que nous voulons vraiment au fond de notre coeur. Souvent, nous cherchons une guérison sans la vouloir véritablement. Une illusion... Bien souvent, nous recherchons une guérison pour «faire plaisir» à d'autres car nous existons pour les autres et non pour nous-mêmes... à quoi cela sert-il de vivre si ce n'est pour les autre? Et bien, moi, je vous dit que la Vie est d'abord une aventure pour soi! Nous vivons notre vie et non celle d'une autre personne... alors, l'amour de soi est une des conditions essentielles pour n'importe quelle guérison. Cet élément déclenche en nous une compassion dont toutes les cellules bénéficient... c'est alors que les cellules deviennent réceptives à une commande de retour à un état plus «originel».

La santé est un état d'équilibre. Il y a en nous des aspects de nous-mêmes qui parfois ne désirent pas retrouver la santé car pour eux, c'est un juste châtiment pour toutes les fautes commises. Bizarre? Non, pas vraiment... n'avez-vous jamais dit :«je le mérite»? Nous sommes passés maître dans l'art de se dévaloriser... Nous devons passer par dessus ces pensées qui sont, bien trop souvent, pensées dans notre inconscient. Comment guérir si dans le fond, nous croyons mériter notre malheur?

Aussi, il y a le fameux «karma»... oui, cette lois de cause à effet dont nous aimons affirmer que c'est la cause de tous nos maux... comme si tout ce qui se passait dans nos vies était l'oeuvre d'une fatalité insondable. Ben voyons! Tu parles! Des conneries... le karma est une lois, certes, mais pas immuable! Il est possible, si nous comprenons les leçons de la vie, que ces «retours» soient sans conséquence. Si une infraction est commise, la police peut nous arrêter et cela nous porte préjudice, mais si nous comprenons pourquoi nous avons commis cet acte répréhensible et que nous n'avons plus envie de répéter l'expérience, notre Je Suis fera en sorte que les conséquences disparaissent car elles ne sont plus nécessaires à notre compréhension. Donc, si nous somme malade, il est possible, en comprenant pourquoi nous sommes dans cet état de déséquilibre physique, que la maladie s'envole. Prenons l'exemple des allergies, il arrive très souvent de voir des gens dont les allergies ont disparu soudainement au moment où ils ont compris pourquoi ces symptômes étaient là. Une personne peut être malade pour une multitude de raison comme le manque d'attention, le mauvais souvenir, la haine envers un individu ou un animal, etc. J'ai eu pendant longtemps des allergies au bouleau (l'arbre) et quand j'ai compris que dans une autre vie je suis mort au pied de cet arbre dans des conditions difficiles, j'ai enregistré dans mes cellules l'association de la douleur de ma mort et le pollen du boulot... donc, à chaque année, mon corps se souviens et réagit par des symptômes allergiques. Ayant compris cela, l'allergie a presque totalement disparu aussitôt pour ne plus revenir...

Pour que ces prises de conscience puissent se faire, le corps utilise la seule voix qu'il possède. Nous devons l'écouter pour comprendre ses messages pour nous permettre de guérir tous nos traumatismes. Vous savez, nous ne pouvons pas guérir ce que nous n'avons pas compris. Il y a toujours une raison derrière chaque maladie, une leçon de vie se cache bien au-delà des apparences. À nous de les voir... Notre Je Suis détermine avec notre âme si nous avons compris et si la guérison sert notre évolution. Si tel est le cas, la rémission est possible.

Il existe une autre méthode efficace... le pardon. Oui, la miséricorde est un outil de guérison excellent et surprenant! Nous en reparlerons ultérieurement.

Nous pourrions en discourir longuement... aussi, je m'arrête ici... n'hésitez pas à me communiquer vos commentaires!

Aucun commentaire: