08 décembre 2006

Qu'est-ce que l'âme?

Vous savez, nous sommes créés à l'image de Dieu, créateur de notre propre univers. Nous habitons aussi une sphère où le libre-arbitre nous appartient en totalité. Donc, nous avons le pouvoir de créer tout ce qui nous entoure... d'ailleurs, l'âme est une pure création de notre pouvoir collectif de création!

Il n'existe nul part dans le Grand Univers un monde où nous retrouvons l'âme... Au départ, la Source des Sources n'a pas construit la Terre avec cela. Pas besoin puisque nous étions parfait et nous avions tous des pouvoirs que nous qualifions seulement aux saints, aux avatars ou même aux Maîtres Ascensionnés. Nous habitions alors ce que nous appelons le Paradis Terrestre, soit les terres de la Lémurie et de l'Atlantide; souvenirs profondément enfouie en nous... Lors de la chute, de notre descente dans la densité physique de la 3e dimension que nous connaissons tous actuellement, nous avons eu, collectivement, peur de perdre notre essence et le souvenir de notre divinité... et même le souvenir de Dieu! Les voiles de l'oubli ont commencé à obscurcir nos yeux et notre mémoire, alors, nous avons réagit dans l'espoir de garder au fond de nous assez de lumière pour avoir envie de retourner à notre état d'origine; nous avons créé une espèce de réceptacle de notre savoir que nous avions encore à notre conscience à cette époque: l'âme.

L'âme a pour but de nous rappeler notre état premier et notre désir de retourner à la Lumière comme au temps jadis. Mais voilà, nous avons créé l'âme sans penser à tout... cette âme est aussi à l'origine de notre culpabilité, de nos remords et de nos karmas, souvent, plus lourd que nous devrions... Oui, c'est l'âme qui emmagasine tous nos souvenirs et en fait le tri, puis juge comme un juge partial! Oui, nous nous jugeons nous-mêmes sévèrement. Pourquoi? Parce que l'âme connaît le remord, la culpabilité, la nostalgie du temps où l'amour régnait sur tout et  notre lumière. L'âme est un «critique» qui fait passé nos critiques artistiques pour des anges... nous avons créé l'âme avec le souvenir de la perfection... aussi celui-ci juge-t-il sur la base de la perfection! Pas facile de vivre cela ici, alors ces jugements sont sévère. Inutile de vous dire que nous aimons nous taper sur la tête! Combien de fois entendons-nous quelqu'un nous dire: «je l'ai mérité»! Mérité quoi? La douleur? La souffrance? Le malheur? Pas besoin de cette culpabilité... on se tape suffisamment sur la tête, non? Ne jouons pas à la victime... soyons responsable et acceptons de se «déprogrammer» afin de vivre avec une âme qui sait être «amour» et se juger avec discernement et compassion.

Donc, l'âme est une sécurité pour nous assurer notre retour vers Dieu. Drôle d'idée me direz-vous, mais c'est pourtant notre choix, notre création. Une belle idée avec une bonne intention... mais aussi un couteau à double tranchant puisque nous nous en servons pour nous maintenir dans un cercle vicieux (remords, etc.). Nous n'avons pas besoin de ça! Aimons-nous! Compassion et pardon! Et hop, nous serons de retour sur le sentier lumineux originel dans le «temps de le dire»! Dans la minute!

4 commentaires:

Anonyme a dit...

Très beau texte, comme toujours. Doan,tu touches le coeur du sujet avec sagesse.
Je dirais que tu es une âme de Lumière...

Merci Sirane

Anonyme a dit...

merci pour ce tres beau texte.frederic

Anonyme a dit...

bon résumé pour comprendre les
10 ères pages du livre écrit pas un médium gràce à la voix de dieu ....

Vous connaissez surement ce livre et la fondation dont je ne siterai pas le nom.

ça m'interesserai d'échanger avec vous sur ce sujet.

Luciano

Doan a dit...

Bonjour Luciano, n'hésitez pas à communiquer avec moi : noramdoan@gmail.com