24 janvier 2007

L'âme

Voici un sujet assez complexe... j'espère être assez sage pour vous expliquer ce concept... cette création purement humaine! Oui, vous lisez bien! L'âme n'est pas une création dont l'origine émane de Dieu mais de nous-mêmes, collectivement. Je m'explique...

...surtout que j'ai déjà écris un texte l'an dernier sur le sujet. Cette fois-ci je vais plus loin afin de mieux vous faire voir le rôle de l'âme et son implication dans le Grand Tout...


Il y a fort longtemps, au temps de l'Atlantide et de la Lémurie, les hommes et les femmes de ce monde ont compris le principe de la réincarnation et de la lois du retour (karma); ce principe où nous devons revenir dans une enveloppe charnelle pour rééquilibrer la balance... ces hommes et ces femmes comprenaient qu'ils devaient s'incarner une nouvelle fois suite à une faute, puis le nombre d'incarnation nécessaire à l'équilibre s'accumula en pleine conscience... délibérément. Vous savez, nous avons la même attitude parfois quand nous regardons notre morceaux de gâteau et nous nous disons: «une bouchée de plus ou de moins, ça ne change rien!»... de cette manière, notre taille de guêpe s'envole... Cette lois, sous laquelle ils étaient tous prisonnier, était devenue comme un jeu sans fin. Aussi, Dieu dans sa Grande Sagesse décida de créer ce que nous appelons les «voiles d'Isis» ou «d'illusion, même d'oubli». À chaque incarnation ou génération, ces hommes et ces femmes commencèrent à oublier peu à peu leur origine céleste et lumineuse.

Face à une éventuelle amnésie totale, collectivement, nous avons eu la frousse que ce phénomène soit permanent... que nous soyons définitivement privé de la Lumière et même de disparaître par une trop profonde densité... ainsi, nous avons créé un réservoir où toutes nos connaissances lumineuses et nos souvenirs restants furent logés: une sauvegarde de sécurité sur un «support» comme avec les ordinateurs! Ce réservoir de souvenirs relié à notre divinité n'avait qu'un seul but: permettre notre retour vers la lumière par le souvenir de notre essence lumineuse.

Ce support, cette «âme», n'a ni empêché la chute dans la densité de se poursuivre ni la présence de plus en plus nombreuse des voiles d'Isis. Cependant, elle est le moteur de notre recherche vers l'absolu, la spiritualité et la croyance en un Dieu quelconque.... ce désir de remplir ce vide profond en nous.

Le plus drôle fut l'étonnement de toute la création à l'apparition de cette extraordinaire phénomène. Tous les habitants du Grand Univers furent abasourdis et bouche-bées! Vous savez, le Sans Nom - Dieu, resta silencieux lors de cet évènement unique. Aussi, nos créateurs et voisins ont laissé de côté tout autre projet pour ce concentrer sur la venue de quelque chose qui ne figurait dans aucun carton! Pendant environ 200 000 ans, ils restèrent là à observer. Aujourd'hui, ils comprennent mieux ce qu'est l'âme et son utilité... Il est même possible que le Sans-Nom leur demande d'ajouter aux prochaines créations de vie cette «âme» afin de mieux l'expérimenter.

Pour l'heure, nous avons réussi un tour de force inouïe et inimaginable pour l'ensemble de la création: créé une vie à un stade d'évolution dit «insuffisant» pour créer une telle chose. Les Pléadiens, l'un de nos créateurs, sont fier et heureux de nos capacités précoces. Chaque Créateur rêve de voir leurs enfants grandir et devenir plus grand qu'eux; nous sommes sur le point de franchir ce pas!

Vous savez, l'arrivée de l'âme n'a pas que permis notre sauvegarde... elle a aussi compliqué notre existence. L'âme se souviens... de tout! Oui, même de nos mauvais coup! Commencez-vous à comprendre le revers de notre création? Nous étions encore trop jeune pour créer quelque chose d'aussi complexe et pourtant nous l'avons fait pour notre salut. Nous n'avons pas pensé à tout... et surtout pas au phénomène qu'un souvenir difficile ou atroce pouvait entraîner la culpabilité de cette expérience! Oui, le remords, la culpabilité, la difficulté à pardonner, le jugement sévère, etc. Tout vient de là... Un couteau à double tranchant! Nous avons créé une âme pour se souvenir, et elle le fait bien!  ...à nous, maintenant,  de nous démerder!

L'âme offre aussi un autre niveau de difficulté à notre passage sur Terre. Auparavant, le Je Suis avait un accès direct sur notre vie, maintenant, il y a un joueur imprévu entre lui et nous! De nos jours, nous devons aligner notre Je Suis, notre âme et notre personnalité afin de retrouver notre unité. Sachez que pour les Je Suis, il s'agit d'une nouvelle expérience unique dans tous les univers, donc dans toute la Création; pas étonnant que les candidats à l'expérience d'incarnation sur Terre soit aussi nombreux! Actuellement, il y a environ 60 000 000 000 de candidats qui s'incarnent successivement ici depuis l'arrivée de la vie sur notre planète. Ça fait du monde à la messe!!!!!!!

Juste avant l'incarnation, le Je Suis se doit de trouver un terrain d'entente avec l'âme sur le programme à suivre. Souvent, l'âme ne désire pas suivre le planning du Je Suis et cela entraîne des négociations intensives... Suite à une série de proposition, les deux, désireux de s'entendre, arrivent à définir un terrain d'entente et à le mettre en application dans la matière... en s'incarnant. Au passage, ils devront résoudre les problèmes liés aux souvenirs: les cristallisations de nos énergies passées résultantes d'évènements désagréables ou non conforme à la Lois de l'Amour, du Sans-Nom - le karma.

Alors, voici un nouveau défi que nos Je Suis relèvent avec grand honneur. Malgré la difficulté que représente ce troisième joueur, le résultat va au-delà des attentes de tous. Seule la Source des Sources ne semble pas impressionnée... Elle garde le silence... dans le fond, nous oeuvrons à l'intérieur même du Sans-Nom... nous sommes Dieu et en ce sens, Dieu sait tout... voit tout... ressent tout... a-t-il besoin de s'exprimer à «Lui-Même» en plus?

Soyons indulgent envers nous-mêmes. Comprenons bien que l'âme est un atout majeur et que cette expérience unique nous rends encore plus fort. Nous serons armés pour parcourir le Grand Univers lors de notre «avènement» et surtout, pour accomplir les oeuvres du Sans-Nom qu'Il jugera bon de nous demander... pensez-y! Tout est expérience, alors ne laissez pas vos souvenirs vous ralentir; transmutez!



1 commentaire:

Christel a dit...

Merci pour ces pécisions qui rendent claires pourles rôles respectifs de l'âme et de la présence "Je Suis", qui restaient assez vague jusqu'à présent pour moi.