28 février 2007

Monade


La Monade est un concept assez particulier. Je vais tenter de vous l'expliquer simplement. Ce qui est un défi pour moi! Alors...

Il s'agit de ce que nous pourrions appeler le «Père/Mère Dieu»... la monade est comme une cellule dans le corps, unique; plusieurs cellules forment un organe et même un corps... voilà pourquoi notre Père/Mère Dieu est désigné sous le mot Monade... plusieurs Monades forment le corps de l'humanité ou de la Création.

La Monade qui est notre essence première donne naissance à des «étincelles de vie»: les Je Suis. Chaque Monade émane douze Je Suis. Cela forme la famille des Je SUIS.

Lorsque la Monade choisi d'émettre une Étincelle de Vie vers un monde, celle-ci peut mettre à profit l'incarnation de plusieurs Je Suis pour aider un Je Suis qui aurait une incarnation difficile, comme c'est habituellement le cas sur Terre. Prenons mon exemple... Ma Monade, Norama, engendre mon Je Suis, DOAN, qui est venu s'incarner sur notre Terre. Pour m'aider dans ce monde où l'amour a la vie dur... Norama (Ma Monade) a engendré un Je Suis qui s'est incarné sur un monde où l'amour est omniprésent : Vénus. Celui-ci est en contact avec mon inconscient et m'offre toujours une vision de l'amour «inconditionnel ou idéal»; cette vision me permet d'avoir la conviction que l'amour est possible et surtout qu'il est beaucoup plus que ce que j'ai sous les yeux... J'ai une grande difficulté à accepter le manque d'amour sur cette terre et ma connexion avec mon Je Suis Vénusien m'apporte l'amour dont mon coeur a besoin, mais pour cela je dois activer ce lien car l'interruption d'une telle connexion et la dépendance affective... De plus, pour m'aider à évoluer dans un monde aussi «mental», Norama a pensé à un Je Suis sur le Soleil; il aurait pu penser à Mercure ou à un autre monde plus «mental» qui lui aussi serait ancré dans la Lumière. De plus, comme je suis un guérisseur et un enseignant, Norama a envoyé une Étincelle de Vie sur Arcturus où vivent les plus évolués des «médecins de l'univers»; on les appelle parfois les chirurgiens de lumière. Ah oui, j'ai aussi un Je Suis dans les Pléiades comme une grande majorité d'entre nous. La Monade ne peut relier pour aider un Je Suis en incarnation qu'un maximum de 8 «Je Suis». Je voudrais ajouter que chaque Monade choisi les mondes sur lesquels elle envoie une «étincelle de vie» et donc, chacun d'entre nous ont des Je Suis sur des mondes différents; il existe des millions de combinaison alors ne cherchez pas à comparer...

Notre but dans l'ascension est de devenir un jour une MONADE. Devenir un créateur Père/Mère est notre destinée puisque cela fait partie des expériences que nous devons traverser afin de poursuivre notre route vers l'univers central : Havona. Évidement, avant de parvenir à cet état, il nous faut réunir toutes nos expériences... cela est le travail de plusieurs incarnations et ce, dans plusieurs dimensions comme la 5e, la 6e, la 7e...

Le rôle de la Monade dans notre vie actuelle est assez important. Nous sommes à l'image de Dieu (La Source) qui Lui est trois... Père-Fils-Esprit-Saint... nous- Je Suis- Monade... Ah oui, c'est vrai, nous avons aussi l'âme... un extra! Vous savez, c'est la Monade qui nous permet de recevoir le «Tube de Lumière Électronique», cette protection divine.

Vous savez, tout comme pour le Je Suis, il est possible de demander le nom de notre Monade, le principe est le même... on demande et on attend dans la «non-attente» et le premier nom ou mot est le bon! Toujours vérifier peu de temps après pour nous assurer que nous avons bien reçu et que nous n'avons tout simplement pas entendu ce que nous voulions entendre... demander de voir l'orthographe de ce nom, cela facilite la compréhension. Puis, il faut intégrer ce nom... alors, vous avez besoin de répéter ce nom comme un mantra avec celui de votre Je Suis; moi c'est Norama Doan... et vous ajoutez la mention suivante à la fin Norénam A (cela demande à la monade et au Je Suis de s'intégrer en vous), donc Norama Doan Norénam A. Répétez douze fois, plusieurs fois par jour. Un jour, vous saurez quand arrêter ce mantra.

Encore une fois, si vous n'avez toujours pas le nom de votre Je Suis, inutile de demander la Monade, car normalement vous devez passer par votre Je Suis pour atteindre la Monade...



24 février 2007

Les Hopis


Les Hopis sont une tribut amérindienne vivant en Arizona au États-Unis. Depuis des centaines d'années, les Hopis occupent cette région dont leur principale ville est Oraibi. Pourquoi vous parler de ces amérindiens? Simplement parce que les Hopis ont gardé le souvenir de leur lointain passé... et celui-ci remonte à bien avant la glaciation, la Lémurie et l'Atlantide! Une histoire fascinante qui remet en perspective notre propre histoire...

Avant toute chose, je dois vous expliquer quelque chose... la Terre a reçu à quatre reprises des civilisations différentes de leur naissance à leur maturité (ou ascension). Chaque âge ou monde comme les appellent les Hopis ont vu le jour d'un race. À la fin de chaque âge ou monde, la Terre a changé géologiquement pour s'adapter à la venue d'une nouvelle cuvée, d'une nouvelle race... l'ancienne disparaît soit par l'ascension, soit par la mort lors des bouleversements... La Terre a donc vu jusqu'à maintenant qutre mondes, le quatrième étant le nôtre...

Selon les Hopis, ceux-ci ont gardé les souvenirs de leur passé, mais ont-ils gardé les connaissances d'autrefois? Ils ont, certes, encore leur sagesse spirituelle, mais le reste? Je crois que leur histoire a démontré qu'il était facile d'utiliser leur savoir pour faire le mal... voilà peut-être pourquoi aujourd'hui, ils apparaissent comme une tribut parmi les autres...

Les Hopis sont arrivées lors du premier monde... lors de la première race. Puis, ils sont parvenus par migration à franchir les bouleversements géologiques qui ont transformé la planète vers un nouveau monde... le deuxième. Ce fut l'avènement de la deuxième race, les Hyperborea. Ceux-ci sont maintenant en Agartha et ont créé le Royaume de Thulé situé en Antartique. Encore une fois, à la fin de ce monde, la Terre subit des bouleversements géologiques importants et les Hopis migrèrent à nouveau vers de nouvelles terres à l'abri des cataclysmes, ils se dirigèrent vers le troisième monde... celui de la troisième race, soit les Lémuriens et les Atlantes. Pourquoi race au singulier? Parce que les Atlantes et les Lémuriens étaient au départ de la même souche... deux nations un peu comme les français et les anglais... Alors, les Hopis s'établir sur le continent de Kásskara (la Lémurie).

Les Hopis sont un ensemble de clan qui se sont partagés tour à tour le pouvoir. En Lémurie, la plupart d'entre eux restèrent fidèle aux principes des Créateurs, les Kachinas. Ceux-ci étaient très présent pour eux, car ils les guidaient lors de leur migration et même parfois davantage. Aujourd'hui, les Kachinas ne sont plus apparus depuis que les Hopis se sont déchirés entre eux il y a de ça très longtemps. Peuple pacifique, les Hopis n'ont jamais participé aux guerres entre la Lémurie et les Atlantes, sauf pour une minorité d'entre eux.

Lors de la guerre, les Hopis occupaient tous une région spécifique du continent et ils se réunirent pour se protéger grâce à des boucliers d'énergie contre les attaques incessantes des Atlantes. Alors, une jour, les Kachinas, vint et leur demanda de migrer vers un nouveau continent qui venait de surgir à l'est (l'Amérique). Ils partirent clan par clan en direction de ces nouvelles terres. Certains furent conduit vers les sommets des montagnes pour se mettre à l'abri du cataclysme comme les actuelles îles d'Hawaï, la Nouvelle-Zélande, l'Australie, le Japon, l'île de Pâques et plusieurs autres îles. Finalement, les Hopis furent presque tous réunis en Amérique du Sud où ils établir une nouvelle cité, Táotoóma. Après 4 000 ans, celle-ci couvrait une superficie égale à Los Angeles!

Les Hopis possédaient un savoir scientifique impressionnant, pas étonnant puisqu'ils avaient vécu en Lémurie! Ils construisèrent aisément leur cité ainsi que les Temples de la connaissance ou école où tous leur savoir sur les plantes, l'univers, l'histoire et même la technologie étaient largement enseigné par des Kachinas. Ceux-ci, les Kachinas, possédaient des machines volantes et parfois, ils permettaient à certains Hopis de venir avec eux dans leur monde.

La ville ne cessa de croître et un jour, certains clans partirent bâtir d'autre petite agglomération, mais avec le temps, ils quittèrent le droit chemin...  Et petit à petit‚ il y eut à nouveau des gens qui eurent leurs propres idées sur la façon de suivre les lois du créateur divin. «Parmi eux‚ il y avait des gens de haut rang qui voulaient avoir des positions importantes. Ils commencèrent les premiers à faire un mauvais usage des Tawúya (véhicule volant)‚ personne n’avait jamais fait cela auparavant. Les Kachinas essayèrent de les empêcher de s’envoler dans l’univers. Nous ne devions pas nous y rendre tant que nous n’avions pas rempli toutes nos obligations dans ce monde. Mais ces gens croyaient être déjà prêts. Le créateur fut au courant de ce qui se passait et‚ peu de temps après‚ il vint en personne et dit : « Dès la première occasion dans ce nouveau pays‚ vous faillissez. Je dois vous punir.» Et il prit la ville‚ l’éleva dans le ciel‚ la renversa (la tête en bas) et l’enfonça dans le sol. Dans tous les bâtiments alentour on ressentit l’énorme souffle d’air‚ le sol trembla‚ c’était comme un tremblement de terre.» Oups...  je n'aurais  pas aimé être là...

Les clans furent ainsi dispersés. Ceux qui ont voulu resté eurent la mémoire effacée. Alors, les Hopis suivirent Eototo, une Diété plus élevé que les Kachinas, qui les conduisit vers le nord, puis à l'ouest jusqu'à l'océan ainsi qu'à l'est jusqu'à l'Atlantique. Finalement, ils leur dit de choisir le lieu où ils voulaient vivre. Ils choisirent de construire une toute nouvelle ville à la grandeur de la précédente, ainsi est née la ville rouge, Palátquapi.

Encore une fois, cette ville rempli ces promesse, mais... «certains clans commencèrent à partir pour s’installer plus loin. Plus les nouvelles colonies s’éloignaient et moins elles avaient de contacts avec nos enseignants les Kachinas. Les hommes qui avaient atteint le niveau le plus élevé de notre Grande Ecole furent envoyés comme délégués dans ces nouvelles colonies. Ils utilisaient leur troisième œil pour choisir les jeunes gens à qui ils pouvaient transmettre leur savoir. Mais‚ finalement‚ beaucoup de colonies perdirent le contact avec nos guides et quittèrent le droit chemin. A l’intérieur des clans et aussi entre les différents clans‚ des disputes éclatèrent et eurent pour conséquence de séparer les clans. Encore plus de gens quittèrent Palátquapi. Ils partirent en Amérique Centrale et au Yucatán. Ils construisirent des villes‚ et de grandes cultures y prirent également naissance.» Ici, nous pensons aux Aztèques particulièrement car l'un des clans était celui du serpent, emblème aztèque (le serpent à plume). Ils fondèrent la ville de Tikal et bien d'autres au Yucatan.

La guerre repris entre les clans et cela mis fin à la civilisation aztèque. Les survivants reprirent leur migration! C'est à ce moment que les Kachinas quittèrent les Hopis pour ne plus revenir.

Entre le clan de l'Arc et celui du Serpent, une divergence de croyance est à l'origine d'une guerre assez particulière...  «Le clan de l’arc affirmait que sa façon de vivre l’avait rendu plus fort et il a provoqué le clan du serpent‚ ainsi que d’autres clans. Ils acceptèrent le défi.»

Ici, je vais laisser les Hopis décrirent ce moment historique et unique:

«Avant de continuer cette légende‚ je dois te dire encore quelque chose sur le clan du serpent. Nous‚ les Hopis‚ nous sommes les seuls à avoir comme symbole le serpent à six têtes. Une tête est dirigée vers l’est‚ une vers le nord‚ une vers l’ouest‚ une vers le sud‚ une vers le haut et l’autre vers le bas. Il s’agissait des directions spirituelles des différents clans du serpent de cette époque-là. Chacun des six serpents avait sa propre signification et ses propres tâches. Je ne veux pas tous les expliquer ici mais seulement celui qui joue un rôle dans cette histoire‚ à savoir celui qui montre la tête vers le bas‚ qui agit sous la surface de la terre. Nous connaissons vraiment un serpent qui s’enterre sous le sable et que nous appelons serpent des sables‚ il est connu sous le nom de «Sidewinder» (un serpent à sonnette du désert). En raison de la puissance de ce serpent‚ le clan du serpent fut “ invité ” à assurer la défense de la ville et tu verras bientôt pourquoi.

Les chefs des deux côtés se rencontrèrent afin de fixer les règles du combat. Il y eut d’importantes querelles comme aujourd’hui parmi les chefs d’états. On se mit d’accord pour que le combat commence deux jours après la fin de la réunion et que chaque côté essaye‚ pendant quatre jours‚ de conquérir la ville de l’ennemi. Le clan de l’arc voulut bien que ce soit le clan du serpent qui commence les hostilités‚ mais ce dernier dit : “ Non‚ vous nous avez provoqués‚ c’est donc vous qui commencerez. ” On s’est mis d’accord ainsi. Le combat devait commencer chaque jour au lever du soleil et se terminer quand le soleil touche l’horizon. Ce ne fut pas une guerre où l’on se bat homme contre homme avec des massues ou des arcs et des flèches. Les villes étaient distantes de 80 à 100 kilomètres l’une de l’autre et il s’est agi d’une guerre scientifique et technologique entre deux groupes très puissants. C’est pourquoi les deux clans n’aiment pas en parler‚ même aujourd’hui.

Pendant les deux jours suivants‚ toutes les préparations furent entreprises et‚ le troisième jour‚ quand le soleil apparut au-dessus de l’horizon‚ le combat commença. Le clan de l’arc bombarda la ville du clan du serpent avec les armes les plus fortes et les plus effrayantes dont il disposait. Ce qu’il utilisa est appelé aujourd’hui de l’énergie électrique‚ similaire à la foudre. Ce clan du serpent s’y était préparé. Le serpent que j’ai mentionné précédemment aida les gens à aller sous la terre et à se protéger avec un bouclier puissant et une sorte d’énergie électrique. Pendant la journée‚ seuls les chefs apparaissaient de temps à autre sous un bouclier pour voir la position du soleil. Ce fut difficile pour tous et tout le monde était soulagé quand le soleil se couchait et que tout redevenait tranquille. Il n’y avait plus ce tonnerre comme à chaque fois que la force puissante touchait le bouclier. On enleva le bouclier et tout le monde put sortir.

Le clan de l’arc savait qu’il n’avait fait aucun mal au clan du serpent et que ce dernier l’attaquerait le lendemain. Et maintenant‚ c’était au tour du clan de l’arc de faire des préparatifs de protection. Le jour se leva et le clan du serpent attaqua la ville du clan de l’arc. Il se donna beaucoup de mal ; ce fut comme un tir avec des explosifs atomiques tant les armes du clan du serpent étaient puissantes ! Mais le clan de l’arc avait également un bouclier puissant‚ car les deux côtés avaient fait d’importants progrès scientifiques. Et ainsi‚ le clan de l’arc put survivre ce deuxième jour. Le troisième jour‚ aucune décision ne tomba‚ mais le clan de l’arc perdit sa chance de victoire. Le quatrième jour arriva et donc la dernière chance de victoire était pour le clan du serpent. Il fit tout son possible mais ne put briser le bouclier de l’adversaire. Après quelques heures‚ dans l’après-midi‚ le clan du serpent décida de tenter quelque chose d’autre pour montrer sa force à l’adversaire. On cessa de tirer et on fit l’usage des capacités du serpent de pouvoir s’enterrer. Ils construisirent un tunnel au-dessous des fortifications du clan de l’arc.

Les gens du clan de l’arc s’étonnèrent que les bombardements s’arrêtent avant le coucher du soleil. Ils se demandèrent ce qui se passait ou si le clan du serpent avait abandonné. Ils étaient encore à se poser ces questions quand le chef du clan du serpent sortit du tunnel et dit : «Nous sommes ici et vous êtes vaincus. Nous pourrions vous tuer maintenant. Nous n’allons pas vous tuer‚ mais à partir de maintenant votre divinité Sáaviki doit porter un serpent dans la bouche lors de notre cérémonie‚ tous les quatre ans.» Ce fut la fin du combat.»


Que dire de plus?

Plusieurs clans se réunir à l'emplacement actuel, à Oraibi. C'est à ce moment que les clans réunis s'appelèrent des Hopis. Tous les autres clans qui sont venus et qui ont oublié leur passé ont pris des noms différents, pensons au Najavos, Pueblos, Apaches et Zunis. Toutes ces tributs vivent dans la même région.

Selon les Hopis l'heure est presqu'arrivée pour entreprendre une nouvelle migration, mais cette fois pour entrer dans le cinquième monde! Oui, selon eux, nous répétons leur histoire passé et nous allons bientôt vivre de nouvelles guerres intestines comme eux dans le passé. Les Hopis ont assistées à leur propre rivalité et même à la venue des espagnoles et pourtant, il semble que l'histoire se répète sans cesse. Espérons que nous aurons pas la fâcheuse idée de les imiter jusqu'à disparaître comme l'ont fait les Atlantes et les Lémuriens.

D'autre part, il y a quelques années, certains membres du conseil Hopis se sont réunis afin de comprendre un pourquoi le monde ne basculait pas comme dans leur vision reçu il y a fort longtemps... Alors, ensemble, ils regardèrent à l'intérieur de leur coeur et laissèrent venir les visions de notre monde... et surprise! Ils virent apparaître des petites lumières partout sur la terre! Oui, là où il n'y avait que noirceur, il y avait maintenant des veilleuses «allumées»! L'humanité a commencé à s'éveiller! Aujourd'hui, nous avons la chance de «migrer» dans le cinquième monde (cinquième dimension) sans passer par une guerre comme dans les précédents passages. Les Hopis ont vu l'espoir; aurions-nous compris les leçons de notre passé guerrier?

Pour en savoir davantage sur les Hopis, leur histoire et leur croyance, visiter le site http://www.anunna.net/antonparks/atlantis1.html







20 février 2007

La Hiérarchie SPIRICIELLE

Hey! Tu as fais une faute Doan! Tu as écris spircielle au lieu de spirituelle!!! Et bien, j'ai l'honneur de vous dire: NON! J'ai bien écris le mot correctement! Il existe vraiment une Hiérarchie Spiricielle sur Urantia-Gaia.

Ce nouveau groupe fait référence à la spirale d'énergie; l'énergie se disperse ou voyage toujours en spirale. Il s'agit en fait, d'un regroupement d'entité issue de toutes les villes de l'intérieur de la Terre y compris les villes qui ne sont pas officiellement dans le Réseau Agartha. Le mot «spiricielle» fait référence à la continuité et à l'ascension vers le Père, tout comme la spirale naît et se dirige vers le haut toujours de plus en plus haut à chaque fois qu'elle tourne... alors, tous ceux qui la composent vivent cet état d'ascension constante. Évidement, il y a des exceptions comme Sanat Kumara qui est l'un des membres les plus actifs et qui lui n'ascenssionne pas (il est l'un des Anciens des Jours, créé parfait), ainsi que des membres qui sont actuellement incarnés à la surface... (eux ascensionnent!).

La Hiérarchie Spiricielle a créé le «Coeur de Jade», ce groupe vise à construire des Temples de Jade et des Temples Diamant partout sur la Terre afin de permettre à tous de bénéficier des rayonnements de ces Temples. La Hiérarchie Spiricielle a le souci d'offrir ces énergies à l'ensemble de l'humanité; actuellement, pour bénéficier de ces énergies à la surface, nous devons nous déplacer sur les lieux où il y a des Temples et cela n'est pas permis à tous... donc, le Coeur de Jade a cette mission de rapprocher les gens (nous) de ces énergies de guérison.

De plus ce groupe a pour fonction première d'être un rayonnement de soutien pour l'ascension de notre Humanité jusqu'à son couronnement. Chacun investi son énergie afin de nous venir en aide le plus simplement du monde. Ceci est une initiative que Shamballah Mineure apprécie et soutient.

Selon Soria, la Hiérarchie Spiricielle compte actuellement 4 510 membres. Parmi ceux-ci nous retrouvons le Coeur de Jade, le Prince Planétaire et son Conseil des Sages, la Fraternité Blanche, un groupe de Médians, un groupe d'Ange, et plusieurs autres comme Sanat Kumara et des membres de la surface ou d'ailleurs dans l'univers.

«Ce groupe d'amour est là pour rester le temps nécessaire à votre couronnement. Nous sommes à vos côtés afin de vous permettre de grandir en toute quiétude et avec l'assurance de notre support. L'amour est notre principale motivation et la foi est un des rouages essentielles à la réussite de ce projet. Ceci est la preuve que nous sommes toujours à vous tendre la main quelque soit le chemin que vous décidez de prendre». - Sanat Kumara


16 février 2007

Havona

«L'univers parfait et divin occupe le centre de toute la création. Il est l'éternel noyau autour duquel tourne l'immense création du temps et de l'espace. Le Paradis est la gigantesque Ile nucléaire de stabilité absolue qui repose immobile au coeur même du magnifique univers éternel. Cette famille planétaire centrale s'appelle Havona et se trouve fort éloignée de l'univers local de Nébadon. Ses dimensions sont énormes et sa masse presque incroyable. Elle est formée d'un milliard de sphères d'une beauté inimaginable et d'une splendeur superbe, mais les vraies dimensions de cette vaste création dépassent réellement les bornes de la compréhension du mental humain.

C'est l'unique agrégat de mondes qui soit parfaitement ancré et fixé en sécurité. C'est un univers entièrement créé et parfait; il ne s'est pas développé par évolution. C'est le noyau éternel de la perfection autour duquel tournoie l'interminable procession des univers qui constituent la prodigieuse expérience évolutionnaire, l'aventure audacieuse des Fils Créateurs de Dieu qui aspirent à reproduire dans le temps et dans l'espace l'univers modèle, l'idéal d'achèvement divin, de finalité suprême, de réalité ultime et de perfection éternelle.» - Un Perfecteur de Sagesse (extrait du Livre d'Urantia - fascicule 14)

Au centre d'Havona - l'Univers Central - ce trouve l'Île du Paradis. Dans tous les univers, on calcule le temps par rapport à Havona... c'est-à-dire, que les planètes les plus proche du Paradis prennent mille ans pour effectuer une révolution complète autour de cette Île. Ne dit-on pas que pour le Seigneur, un jour égale mille ans? Impressionnant, non? Mais le temps n'est qu'une notion... mais dans notre dimension celle-ci se calcule...


Havona représente la perfection... c'est aussi notre destination finale en tant qu'être morontielle (en évolution). En fait, il s'agit de la ligne d'arrivée de notre longue ascension. Tous les êtres des Super Univers ont le même but: parvenir à Havona. Que se passera-t-il ensuite? Et bien nous retournerons vers les univers en évolution afin de parfaire une nouvelle tâche: la supervision de nouvelle Étincelle de Vie dans leur cheminement vers Havona... Rien ne vaut l'expérience! Ainsi, nous pourrons mieux guider ces «nouvelles Étincelle de Vie»... Mais pour l'heure, cela est très loin dans notre évolution!


Comment vous décrire un univers où tout est parfait? Je ne le peux pas. Je ne peux que vous dire une chose: je suis parmi les rares «Étincelles de Vie» qui ont franchi les frontières d'Orvonton pour regarder un temps cet espace indescriptible... Je me souviens d'une seule chose: la sensation de bien-être, d'unité et d'immensité... Oui, il y a des Étincelles de Vie qui ont vu la perfection, c'est ainsi que celles-ci peuvent influencer le reste de l'humanité par leur désir et leur foi en un monde meilleur... ayant vu cette perfection, nous voulons la retrouver! Je vous expliquerai cela lors d'un texte sur les «Ascendants/Descendants» très bientôt. Retenez seulement qu'il existe des êtres qui ont une foi inébranlable car au fond d'eux, ils se souviennent...

Vous savez, malgré le gigantisme d'Havona, nous ne pouvons pas l'apercevoir par nos téléscope car tout autour de cette univers central gravite d'immenses sphères noires qui ont pour tâche d'équilibrer l'ensemble de la création (loi de la gravité) et de cacher cet espace parfait. Si nous pouvions le voir, nous chercherions à nous y rendre par des moyens techniques et cela est impossible. Les Univers ne peuvent communiquer entre eux que par un passage précis... mais nous pouvons nous voir... et Dieu désire nous voir évoluer et non nous acharner pour parvenir en un lieu mythique par des moyens extérieurs... nous devons y parvenir grâce à notre intérieur. Voilà pourquoi cette endroit est voilé par ces planètes aux dimensions inimaginables.



12 février 2007

L'Atlantide

Que n'avons-nous pas cherché la signification de ce mot! Combien d'archéologues s'emploient à découvrir ce que certains appellent le mythe et que d'autres affirment comme la plus belle aventure historique! L'Atlantide... un mot que nous avons servit à toutes les sauces!

L'Atlantide fut bel et bien un continent et une civilisation très évolué sur notre planète. Pendant plusieurs millions d'années, l'Atlantide a grandit et est devenu la légende que nous connaissons. Situé dans l'océan Atlantique et s'étendant du Golf du Mexique au large du Détroit de Gibraltar, cette vaste île fit trembler la Terre entière... et fit fait l'objet de tellement de légendes que l'on ne les compte plus!

Colonisé par les Lémuriens, cette île de l'Atlantique offrait les mêmes conditions géologiques et environnementales que la Lémurie; nature flamboyante, animaux en grand nombre, rivières et montagnes étaient au rendez-vous! Une particularité de cet endroit fut le célèbre et vaste troupeau d'éléphant que décrivait Platon... Les atlantes construisirent sur ce nouveau continent non seulement une toute nouvelle civilisation mais aussi des cités à la grandeur de leurs espérances.

La capitale, Atlantide, dédié à Poséïdon, était de forme circulaire; plusieurs cercles concentriques formaient les fondations... un peu comme une cible... au centre se trouvait le magnifique Temple de Poséïdon, le palais atlante ainsi que ses dépendances... le sénat, le gouvernement ainsi que l'armée. Ces cercles étaient d'immenses canaux qui permettaient aux navires d'entrer dans la ville et de se rendre jusqu'au coeur même de la capitale. Cette forme offrait des défenses infranchissables pour une agression navale. Située à cinq mille de la côte dans le sud est de l'île, Atlantide jouissait d'un climat très favorable et tempéré. Ses habitants vivaient très longtemps... beaucoup plus que nous! 200 ans était un âge respectable! L'Atlantide regroupait un ensemble de culture et de peuples d'origines différentes comme tous les pays occidentaux aujourd'hui... seulement ceux-ci provenaient des étoiles!

Comme vous le savez déjà, cette civilisation avait développé des technologies à base cristalline. Les machines étaient nombreuses... la technologie était présente partout en Atlantide. Pour palier à la perte de certaines facultés comme la télépathie lors de leur lente descente vers la matière, les atlantes eurent recours à leur génie inventif: les machines de pointes. Un système de communication à base de cristaux qui aurait fait l'envie de l'armée américaine d'aujourd'hui était largement utilisé. Ce même système permettait de localiser en temps réel chaque individu où qu'il se trouvait sur la planète... un «Big Brother»! Cette notion n'est pas nouvelle, c'est une idée atlante! Oui, contrôler les populations s'avéra nécessaire peu de temps avant le conflit avec la Lémurie... et après!

La civilisation atlante, tout comme les Lémuriens, était basée sur un système de caste où les Prêtres avaient la plus haute distinction. Un jour, une femme à la beauté, aux charmes et à l'ingéniosité sidérante réussi à séduire les hauts dignitaires ainsi que les politiques de l'époque afin d'obtenir le poste de Haut Dirigeant d'Atlantide. Cette femme, surnommée la Femme Turquoise ou la Reine des Turquoises, était envieuse et déterminer à établir son pouvoir sur toute la Terre. Elle avait obtenu son surnom grâce aux nombreux bijoux offert par les hommes qui lui avaient permis de gravir les échelons de la société et de s'y maintenir; c'était la Cléopâtre des atlantes! Dès lors, elle entrepris de guerroyer afin d'obtenir la suprématie du commerce partout où elle et le sénat y voyaient un intérêt. Ensemble, ils réussirent à faire trembler les autres peuples. Cette politique força le sénat à aborder et développer la solution «big brother»...

Au début de l'Atlantide, celle-ci était une terre accueillante pour tout voyageur. Au cours de son histoire, plusieurs immigrés des étoiles vinrent s'installer sur ce continent. Les Pléadiens, les Omégadiens, les Siriens, les Vénusiens, les Marsiens et surtout... les Gris! Oui, les atlantes ont ouvert leurs bras à tous ces peuples. Leur système de repérage de la population leur paraissait une sécurité adéquate pour contrôler tous ces arrivants venus d'ailleurs. Les Gris avaient la faculté d'influencer télépathiquement les hommes, aussi, ne s'en privèrent-ils pas à leur profit! Bien que les autres races des étoiles eurent protesté de la présence en grand nombre des Gris, le sénat atlante ne prêta guère d'attention à leur requête. D'année en année, l'Atlantide devint un état de plus en plus policier, militarisé et agressif.

La civilisation atlante possédait de nombreux temples en forme de pyramide dont plusieurs étaient gardés par des dragons rouges, bleus et verts. Plusieurs Prêtres sont devenus au fil du temps de grands Sorciers, certains plus noir que d'autres! Oui, ces êtres, avec l'aide des Gris, sont à l'origine des manipulations génétiques et des implants dont nous gardons tous le souvenirs. Même au sein de la caste des Prêtres une guerre avait lieu, un peu comme dans les films... évidement, au début, cela était plus discret et tranquillement cela a revêtu l'apparence d'un roman de J.R. Rowling (Harry Potter), puis le tout s'est transformé en véritable affrontement à la Donjon et Dragon... un jour, je vous expliquerai ce moment de notre histoire «noir»...

Les Marsiens étaient un peuple ne possédant pas de corps émotionnel comme dans les films de Star Trek où l'on voit un peuple similaire: les Vulcains, pensez seulement à SPOCK! Dès le premier jour où ils furent admis sur le sol atlantien, ils n'aimaient guère se faire dicter une manière de conduite alors que sur Mars ils étaient les uniques citoyens! Installé dans la région ouest de l'île, actuellement le golf du Mexique, ils construisirent une nouvelle vie. Cependant, un jour, un astéroïde apparu dans le ciel... en provenance de Saturne... ils demandèrent l'aide des atlantes afin de les protéger mais ceux-ci répondirent qu'ils ne voulaient pas intervenir contre la Volonté Divine... et que seul Celui-ci pouvait intervenir... et cette pierre tomba sur les Marsiens... les survivants n'acceptèrent jamais ce drame et se promirent d'infiltrer la civilisation atlantes afin de reprendre les rênes de leur destinée. Plusieurs générations plus tard, il n'existait plus de Marsien puisqu'ils s'étaient tous mêlés à la population... cet apport de gènes marsiens, sans corps émotionnel, amena des esprits vifs, froids et calculateurs... et même très ambitieux. Ces descendants n'avaient rien oublié de la catastrophe... ils gravirent les marches du pouvoir... et influença à tout jamais la politique atlante. Aujourd'hui encore, on peut remarquer chez certains la génétique marsienne...

Dès l'ouverture du conflit commercial avec la Lémurie, les Omégadiens, les Siriens et les Vénusiens décidèrent de quitter l'Atlantide. Le sénat surveillait tout le monde... De tous les habitants, ces trois peuples des étoiles refusèrent de se plier à la nouvelle lois qui obligeait les citoyens à se faire implanter un cristal de localisation... Aussi, quitter le continent en douce fut leur principal souci... En douce, ils construisirent en Agartha des cités qu'ils occupèrent peu avant la fin de l'Atlantide. Comme en Lémurie, plusieurs atlantes au coeur pure furent sauvés grâce à ces cités construites en douce... tels que Posid au Brésil ou Cristallos au Pérou.

Les Pléadiens et les Gris essayèrent de contrôler les atlantes. Ils croyaient pouvoir maîtriser la situation et par l'intermédiaire des atlantes mettre la main sur le monde et ses richesses... Les Gris furent les plus malins, les Pléadiens se retirèrent... et après leur grande victoire contre la Lémurie, les atlantes se risquèrent à la conquête du monde. Ils pulvérisèrent des cités qui ne voulaient pas se soumettre à leur autorité. Nombre de civilisation durent quitter la surface pour se cacher... les Titans, les Arcturiens, les Hyperboréens et même les Pléadiens se réfugièrent sous terre. L'armement nucléaire fut utilisé pour détruire de grands royaumes... Sodome et Gomorre... là où il y a des déserts, il y avait des civilisations florissantes.

A la destruction de la Lémurie, certains missiles ennemis pénétra les boucliers atlantes... le choc fut tel que le continent se disloqua en sept îles... le même jour où la Lémurie disparue sous les eaux... 70 000 années plus tard, ce fut au tour de l'Atlantide de s'effondrer sous l'océan tel que le décrit Platon. 2 000 avant sa disparition, le continent se brisa encore en plusieurs îles: l'Atlantide subit un gros tremblement de terre qui réduisit considérablement ses frontières... puis, leur soif de conquête repris et alors, ils se rappelèrent de l'Égypte et de la Grèce... deux anciennes colonies qui s'élevaient en puissance... finalement, il y a 12 500 ans, les Atlantes décidèrent de s'emparer de la Grèce, ce fut un échec monumental... et la fin de ce grand empire mythique!

Voici donc comment ils disparurent... Un jour, les atlantes décidèrent de répéter les expériences sur le climat que les marsiens avaient eux-mêmes expérimentés sur leur planète. Sur Mars, un système complexe de point d'énergie fut établit pour reproduire un Mer-Ka-Bah artificiel afin de contrôler le climat de toute la planète, mais voilà, le résultat fut la disparition de toute vie sur cette belle planète... les atlantes croyaient réussir là où ils avaient échoué. Dans leur arrogance, ils entreprirent la tâche de contrôler Urantia... lors de la mise en route de ce système perfectionné, une erreur se produisit... un scientifique ne fit pas la bonne manipulation des cristaux et provoqua un violent séisme qui changea la face géologique de la Terre. Alors, que les grecques repoussaient l'armée atlante jusqu'en leur île, tout l'Atlantide sombra en un jour et une nuit... même la Grèce se brisa! Oui, de la Grande Athène, il ne resta que l'Acropole... vestige de la ville et de la civilisation grecque... les survivants ont essayé de reconstruire leur civilisation mais elle ne fut que le pâle reflet de la «Grèce atlante»... les habitants ont même oublié ce passé glorieux.

Peu avant la disparition de cette civilisation, plusieurs atlantes avaient gardé le contact avec leur coeur et leur intérieur. Ces prêtres se réfugièrent dans la colonie orientale, l'Égypte, afin d'y cacher le souvenir de leur grandeur et de leur sagesse. Ils construisirent les Grandes Pyramides ainsi que le Sphinx. Comme en Atlantide, le temps eu raison de leur colonie... Mais ces secrets sont toujours là, quelque part... Les Pharaons, hommes blancs, étaient de ces hommes venus d'Atlantide avant que celle-ci ne s'efface de notre mémoire. L'Égypte a longtemps vécu selon les rites, la technologie et le savoir atlantien, mais la majorité de la population n'était pas atlante et ces hommes blancs trop peu nombreux pour espérer restaurer une civilisation à la hauteur de l'Atlantide, aussi, ils essayèrent du mieux qu'ils le pouvaient de diffuser leur savoir et leur lumière... et un jour, ceux-ci dû se cacher...

Un Pharaon du nom d'Akhenaton décida que le moment était venu de cacher le savoir atlantien (ou égyptien) afin de le préserver dans le temps. Il voyait que l'heure de l'âge noir ou sombre sonnait. Il créa donc des groupes secrets comme les «Rose+Croix» pour entretenir vivant la connaissance jusqu'au jour où celle-ci pourrait reprendre sa place au grand jour en notre humanité. Ce jour, nous le vivons maintenant; le savoir est de plus plus divulguer et bientôt les salles d'archives égyptienne, atlantes et même lémuriennes s'ouvriront...

Toutankhamon, petit fils d'Akhenaton, fut le dernier véritable Pharaon possédant la connaissance des «anciens». Tous les successeurs au trône d'Égypte furent des militaires ou des conquérants comme Alexandre le Grand... de simple roi...





08 février 2007

Telos

Voici une très célèbre ville de l'Agartha grâce aux écrits de Louise Aurélia Jones, Telos est devenu un incontournable dans l'univers de la spiritualité au point que des pèlerinages sont organisés au Mont Shasta chaque années où des centaines de personne y séjournent le temps d'un «contact privilégié» avec ce monde «parfait».

Telos est belle et bien une ville souterraine, situé sous le Mont Shasta dans le nord de la Californie aux États-unis. Capitale administrative et tête du Réseau Agartha, Telos fascine par son origine lémurienne... et ses qualités «d'amour inconditionnel et parfaites». Bien qu'il existe quatre villes lémuriennes en Agartha, celles-ci s'adressent ensemble à notre humanité par l'intermédiaire de leur capitale: Telos.

Telos, qui signifie communication avec l'Esprit, abrite actuellement plus d'un million et demi d'habitants. Elle est située en Agartha dans le Royaumme d'Agartha. Vous savez, il existe sept royaumes en la Terre Creuse (Agartha): le Royaume d'Agartha, le Royaume de Thulé et plusieurs autres qui ne sont pas tous connus à la surface.

Au moment de construire cette cité, les lémuriens étaient sous observation par Shamballah Mineure. À la fin de la Lémurie, ceux-ci reçurent l'autorisation de construire des villes en Agartha sous la condition très précise de suivre la voie de l'amour, de Dieu... Aussi, Shamballah envoya régulièrement des émissaires à Telos pour observer et conseiller les nouveaux arrivants dans la grande famille agarthienne... Zohar fut, et est toujours, l'ambassadeur de Shamballah.

Telos est une grande cité construite sur cinq niveaux. Les habitants et les animaux sont tous végétariens et sans agressivité; le loup dort en compagnie de l'agneau! Il y a même en Agartha des animaux qui ont disparu de notre surface... la faune et la flore sont très diversifiés sous nos pieds!

Les telosiens travaillent seulement quelques heures par jour, le reste est consacré à leur loisir... je m'explique, il est nécessaire d'effectuer un travail pour le bien collectif afin de permettre à la cité, et la société, de fonctionner, cependant il n'est pas nécessaire de faire plus de quelques heures. Le reste du temps peut être consacré aux loisirs, à la musique ou à tout autre tâche constructive. Tous les telosiens développent leur talent propre, cela est encouragé. En effet, comment «être» si on ne fait pas ce qui nous correspond? Musique, guérison, horticulture, agriculture, enseignement, etc. Tous les talents sont donc à l'honneur! Une diversité culturelle à faire pâlir d'envie toutes les nations du globe!

La jeunesse est constituée de jeunes âgés de moins de 70 ans! Oui! On vit longtemps en Agartha! Le principe est que l'on quitte le corps au moment où l'on juge soi-même que le temps passé dans ce même corps est suffisant; en général, on ne meurt pas... on essaie de parvenir à l'ascension vers les nouvelles dimensions. Aussi, les jeunesse est-elle plus longue et les expériences (de jeunesse) sont-elles encouragées...

À Telos, l'administration de la cité est basée sur un système politique simple: un conseil de douze personnes est choisi par le peuple, c'est-à-dire qu'une personne ayant les compétences requises (et souvent des expériences derrière sa cravate!) soumet sa candidature et le peuple approuve ou non cette nomination, il n'y a donc pas de campagne électorale comme nous les connaissons... De plus, un roi et une reine chapeaute le conseil. En cas de désaccord, le roi et la reine tranchent. De plus, un Grand Prêtre est choisi selon les mêmes critères pour occuper le poste de coordonnateur du Réseau Agartha ainsi que pour le «programme» ou «ministère» permettant l'aide à l'ascension aux peuples de la surface. Ce Grand Prêtre est actuellement Adama, il est âgé de 25 000 ans.

Depuis que Shamballah Mineure est passé dans la neuvième dimension, l'administration du Réseau Agartha est désormais à Telos. Cette cité est donc devenue le centre du Réseau.

On retrouve à Telos une réplique de la plupart des Temples importants sur Urantia Gaïa tels que le Temple de Jade, de la Flamme de l'Ascension et de la Flamme Violette; il en existe pour tous les rayons et encore d'autre qui nous sont cachés pour l'instant.

Nous les télosiens avons une mission à accomplir envers vous... vous êtes nos frères et soeurs. Notre monde et votre monde sont liés. Ensemble nous avançons vers la Lumière. Laissez-nous vous tendre la main... nous sommes vos guides. En ce moment, nous déversons sur vous notre amour et notre lumière afin de vous libérer de certains fardeaux inutiles qui encombrent vos corps. Nous espérons que tous vous choisirez la voie de la Lumière. Suivez-nous!
- Le Conseil de Telos.






04 février 2007

Lémurie et Mu

Continent perdu et monde légendaire, la Lémurie représente une quête et parfois même un casse-tête pour plusieurs chercheurs et archéologues de notre temps. Pour nous, chercheurs de Lumière, la Lémurie est l'époque passée d'une civilisation de haut savoir, mère patrie de l'Atlantide et de la célèbre ville de Telos sous le Mont Shasta en Californie.

Il y a de ça 4 502 000 ans, un vaisseau spatial aux proportions gigantesques franchi les limites de notre système solaire en direction de notre planète dans un but fort simple: créer une colonie. Ce vaisseau aux dimensions inimaginables pour nous, homme de la Terre, se nommait «Mu». À son bord, des milliers de personnes venus d'un autre monde, d'Alpha du Centaure.

En arrivant aux abords d'Urantia (la Terre), ils choisirent un continent vaste et luxuriant pour s'établir et ils l'appelèrent «Lémurie», se qui signifie Mère-Terre. Ces Lémuriens décidèrent de poser leur appareil sur le sol de ce nouveau monde; ce vaisseau y resta si longtemps que même aujourd'hui, nous confondons le continent de la Lémurie et le vaisseau (Mu) qui s'y trouvait.

Un jour, le vaisseau quitta la Lémurie et notre système solaire pour retourner vers son point d'origine pour ne plus jamais revenir. Cependant, après plus de 4 000 000 d'années d'existence, le vaisseau avait grand besoin d'un «lifting» et fut non pas rénové mais remplacé; reconstruit en entier selon les normes et la technologie nouvelle... plus moderne! Cette nouvelle version du vaisseau Mu (et oui, il a gardé son nom d'origine!) est maintenant de retour dans notre environnement. Comme les Lémuriens sont très impliqués dans
le processus d'ascension de la Terre et de ses habitants, Mu est donc revenu soutenir cet avènement crucial et unique pour nous.

La Lémurie était située dans l'océan Pacifique actuel et regroupait plusieurs des îles que nous connaissons;
«les territoires formant la Lémurie, aussi dite « Mu » comprenaient des masses aujourd’hui immergées sous le Pacifique ainsi qu’Hawaï, l'île de Pâques, les îles Fiji, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, et des terres dans l'Océan Indien près de Madagascar. La côte orientale de Mu s'étendait jusqu'à la Californie et la Colombie-Britannique, au Canada.» (Adama, reçu par Louise Aurelia Jones).

Ce vaste continent recelait des richesses incroyable et les Lémuriens avaient développé une civilisation en parfaite harmonie avec la Nature... même dans les dernières années de son existence, la Lémurie était toujours très proche de celle-ci. La vie était parfaite jusqu'au moment où les Lémuriens commencèrent à se densifier pour atteindre la troisième dimension. Oui, ils arrivèrent en cinquième dimension... pour se retrouver un million d'années plus tard en notre dimension actuelle.

Au fil du temps, les Lémuriens regardèrent au-delà de leur continent et certains décidèrent d'élargir leurs horizons par la création de colonie hors de leur continent. L'une d'entre elles est très célèbre : l'Atlantide.

L'Atlantide fut dès le premier jour un monde indépendant de la Lémurie. Celle-ci, la Lémurie,  ne jouant aucun rôle dans l'établissement et l'organisation de cette nouvelle communauté. Elle devint une civilisation à part entière basée sur une technologie cristalline. Sa technologie était si évoluée qu'elle se cru plus puissante que toute autre civilisation sur la planète. Aussi, lors d'un conflit commerciale entre la Lémurie et l'Atlantide, le développement d'armement militaire fut leur principale souci... ce conflit dégénéra en guerre totale...

La Lémurie
, tout comme l'Atlantide, était bien protégé par des boucliers d'énergie qui enveloppait chacune de leurs villes... mais la technologie atlante évolua et un jour leurs missiles franchir les boucliers au grand désespoir de ses habitants. Était-ce avec l'aide de certains Lémuriens achetés par les atlantes qui permis aux missiles de traverser les boucliers? Beaucoup d'hommes et de femmes avide de pouvoir furent tentés par les offres de leur ennemi... Au grand damne de tous, ils perdirent tout! «...sans avertissement, le continent Mu fut englouti en une nuit. Il s'enfonça si doucement dans la mer que la plupart des gens n'eurent pas conscience de ce qui se passait; presque tous dormaient. Plusieurs membres de l'ordre religieux, conscients du cataclysme à venir, se sont réunis par petits groupes, en des points stratégiques un peu partout; ils prièrent et chantèrent tout en périssant.

Auld Lang Syne, reçu par l'intermédiaire des Irlandais, fut le dernier chant jamais entendu dans la contrée de la Lémurie. Ce n'est qu'un au revoir, mes frères...

À partir du moment où la Lémurie fut engloutie, l’Atlantide se mit à trembler, des fragments de sa masse terrestre se mirent à se détacher, et ce, jusqu'au stade ultime lorsque ce continent fut lui-même submergé.

En raison de la perte de deux immenses masses géographiques et des répercussions thermonucléaires, les cités de la planète qui n'ont pas sombré furent pulvérisées ou anéanties par des tremblements de terre au d'immenses raz-de-marée qui avançaient jusqu'à 1 600 kilomètres (environ l'équivalent de la moitié des États-Unis) à l'intérieur des terres. La terre régressa. Il lui fallut plusieurs millénaires pour retrouver son équilibre et redevenir viable.» (Adama, reçu par Louise Aurelia Jones)


Pourquoi chantaient-ils? Pour aider les âmes de chaque citoyen à franchir le pas vers l'autre monde... afin que le traumatisme de cet anéantissement ne soit pas trop lourd à porter lors des prochaines incarnations. Ces prêtres auraient pu se sauver et abandonner le navire (le continent) mais ils sont restés pour sauver les autres d'un tourbillon de souffrance inutile.


P
eu avant la catastrophe...
Plusieurs habitants de la civilisation lémurienne n'avait pas tout perdu de leur contact avec leur  intérieur et leur vibration d'amour était toujours présente. Aussi, les dirigeants de Lémurie acceptèrent de demander à Shamballah Mineure l'autorisation de construire des villes en Agartha afin de sauver leur civilisation de la destruction à venir. Oui, les Lémuriens avaient compris que ce conflit ne pouvait se terminer que par la destruction totale de l'un ou l'autre des adversaires. La réponse fut rapide et simple: OUI. Alors, la construction des villes commencèrent dont celle de Telos sous le Mont Shasta. Cette partie du continent de la Lémurie était protégée et malgré les catastrophes géophysiques prévues, ces montagnes survivraient. Seulement, la guerre se termina plus rapidement et l'évacuation n'a pu avoir lieu comme prévu. Seulement 25 000 Lémuriens ont pu rejoindre la ville de Telos, alors que cette ville devait accueillir 200 000 personnes.


Plusieurs réfugiés sont parvenus aux sommets des montagnes comme à Hawaï, la Nouvelle-Zélande, l'Île de Pâques, îles Fiji, etc. Certains comme les Hopis arrivèrent sur les rivages d'un continent nouvellement sorti des eaux: l'Amérique (principalement au Pérou et en Équateur). Aujourd'hui encore, ces tribus ce souviennent de leurs origines... et de leur histoire!


En Lémurie, la technologie développé était surprenante. Grâce à des appareils muni d'un petit cristal (gros comme une puce!), ils pouvaient découper la pierre ou même la soulever et la souder avec une autre! Nombre de construction en Amérique latine présente des chefs d'oeuvre d'ingénierie difficile à reproduire même aujourd'hui avec notre brillante technologie moderne! Même le système de santé y était des plus avancées... leurs techniques avaient de quoi nous faire rougir de jalousie! Oui, des temples de guérison et même de haut savoir y était largement présent. La connaissance des plantes, de l'alimentation, des ondes, du nucléaire, du magnétisme, du clonage et de la biologie, des voles interstellaires, de la navigation, des minerais et de l'armement, bref, tous les domaines que nous connaissons étaient déjà connu sur ce continent... tout comme en Atlantide!


La population vivait sous un régime de caste bien défini. Les Prêtres y avaient une place de choix. Au sein de la prêtrise, il y avait aussi une gradation... certains postes plus important que d'autres et certains Prêtres étaient aussi plus puissant que d'autres. Leur puissance n'était pas seulement politique mais bien «magique». Les Prêtres avaient la connaissance et ils la maîtrisaient aussi. Il y a avait aussi les politiques, les marchands et les grandes familles (les clans), les militaires, les scientifiques etc. Certains dirigeants abusaient d'un produit qui leur permettaient de vivre plus longtemps que les Lémuriens avaient utilisé lors de leur long voyage d'Alpha du Centaure, ce produit avait un effet pervers après une absorption prolongée: ils perdirent peu à peu le contact avec leur intérieur, leur divinité et leur discernement (du coeur).


Lors de la crise avec les Atlantes, les Lémuriens furent divisés. Certains voulaient négocier et obtenir une paix relative peu importe le prix... à l'opposé, certains ne voulaient aucunement négocier si ce n'est avec les armes. La population était déchirée... mais la majorité s'était ranger derrière leurs dirigeants qui ne voulaient pas plier devant les désirs de domination des Atlantes. Alors, plusieurs êtres des différentes castes s'unirent afin de trouver un lieu où ils pourraient vivre loin de tout cela... parmi eux, certains furent choisi afin de quitter la Lémurie en apportant avec eux les archives et les secrets de la Lémurie afin de ne pas tout perdre... et ainsi sauver le peu qu'ils pouvaient avant la fin; j'étais de ceux-là... il y a de ça 80 000 ans que ce paradis a coulé... plusieurs disent que le continent s'est effondré il y a 12 000 ans, mais en réalité, l'Atlantide a vécu 70 000 de plus... et eux se sont engloutis il y a 12 500 ans.


L'autoriation de Shamballah Mineure de construire des cités en Agartha donna l'espoir à beaucoup de pouvoir survivre, seulement la construction de ces villes étaient longue et la guerre devenait de plus en plus insoutenable. Selon les Hopis, sept cités furent réalisées et seulement deux survécurent aux cataclysme géologique qui suivit l'effondrement du continent. Est-ce dans cette histoire des descendant des Lémuriens que les espagnoles découvrirent la célèbre légende de Sept Cités d'Or?
Vous savez, lors de l'effondrement de La Lémurie, je n'étais pas sur le continent. Mais je me souviens très bien de son engloutissement! Oh oui, je me revois sur les rivages de l'Amérique su Sud, au Pérou, regardant vers l'océan... Tout a disparu en si peu de temps! Je n'étais pas seul.... avec nous, notre précieuse marchandise... Aujourd'hui encore, ces objets sont tous là, en Agartha. J'ignore ce qui a bien pu m'arriver par la suite mais je sais seulement que ma route m'a conduit en Atlantide... mais ça, c'est une autre histoire!


Je peux ajouter ceci: j'ai gardé une
profonde blessure de ce drame; j'ai parfois peur que le sol où je marche ne s'effondre en un instant sous la mer. Cette peur, je l'ai depuis aussi loin que je me rappelle. Comme plusieurs lémuriens et atlantiens réincarnés en ce moment, j'ai besoin de guérir cette perte viscérale; nous devons la transmuter afin de nous libérer totalement. Atlantes comme Lémuriens, nous avons en commun ce traumatisme incrusté en nous... que cela soit une force et non une faiblesse (comme la peur de sombrer, d'échouer...).




 

01 février 2007

Ajusteur de Pensées

L'Ajusteur de Pensée est comme un Guide très spécial. Celui-ci arrive seulement à un moment précis de notre évolution. Un don du Père...

L'Ajusteur de Pensée, comme son nom l'indique, «ajuste» notre pensée... Son rôle est de s'adresser à notre corps mental afin de l'influencer vers des pensées et des actes positifs et lumineux. Ce Guide est créé et envoyé par le Père et s'adresse directement à notre mental. Il s'agit du seul Guide en provenance du Père. Les autres Guides qui nous entourent proviennent de l'Esprit-Saint, du Fils, d'une combinaison de la Trinité ou des Grands Êtres tels que les Melkisedeck et les Baba ou des êtres morontiels (êtres des dimensions supérieures qui évoluent tout comme nous tels que les Maîtres Ascensionnés).

Au moment de l'ascension, si les conditions le permettent, l'Ajusteur de Pensée fusionne avec notre Je Suis afin de poursuivre notre route. Actuellement, rare sont ceux qui font ce pas. La fusion avec ce Guide n'est pas essentiel pour poursuivre notre route vers le retour; seulement une option.

Souvent, l'individu, au moment de quitter ce monde physique, n'est pas prêt à l'ascension et la fusion n'est pas possible. Il se peut aussi que, par choix, l'âme ou le Je Suis refuse la fusion. Tout est parfait et nous sommes libre, alors n'y voyez rien de négatif par ce refus. Comme je vous l'ai dit, il s'agit seulement d'une option. Certains d'entre nous suivrons la voie de l'Esprit Saint, d'autres celle du Fils et finalement, certains suivront celles du Père avec l'Ajusteur. Quelles sont ces voies? Je n'en sais rien. La différence est si subtile que je m'y perds...

Si vous voulez la fusion mais que celle-ci ne soit pas possible parce que vous ne pouvez ascensionner au moment de votre mort, sachez que lors de la prochaine incarnation, le même Ajusteur de Pensée revient vous guider dans l'espoir que cette fois-ci sera la bonne.

Notez que l'Ajusteur de Pensée arrive à un moment précis de notre évolution et que chacun sur cette planète n'a pas un Ajusteur de Pensée avec lui en ce moment... Pourquoi? Si nous n'avons pas la fréquence vibratoire nécessaire, à quoi bon se déplacer? En fait, c'est comme si vous demandiez à un prof d'université de venir vous enseigner alors que vous êtes encore au secondaire! Il faut gravir les marches... et un jour, nous le trouvons sur l'une d'elles et il nous accompagne...