28 avril 2007

Walk-in


Le «walk-in» n'est plus une espèce rare... c'est d'ailleurs très courant ces temps-ci! Mais, de quoi parle-t-on? D'un mythe! Enfin, plutôt un phénomène rarissime. Le terme «walk-in» désigne une personne qui a la particularité de vivre une incarnation en ayant deux âmes fusionnées...

Bon, c'est bizarre et compliqué... mais voici, simplement: avant l'incarnation, nous choisissons tous un «planning» afin d'effectuer le maximum d'expériences selon notre évolution. Parfois, il arrive qu'une âme ai besoin de vivre seulement les premières années dans un corps et qu'une autre âme ai besoin de vivre une incarnation adulte; aussi, ces deux âmes s'entendent pour choisir de se succéder dans un corps à un moment précis. Prenons un exemple, un enfant naît et vit jusqu'à l'âge de 14 ans, à ce moment se produit un évènement qui l'amène à vivre une commotion cérébrale, un coma ou même un «état de mort» de quelques secondes; c'est à ce moment que la première âme se retire pour laisser la place à son associé. Ainsi, la vie continue pour le jeune homme. Comme la première âme est toujours là, en retrait, la deuxième âme prend le relais et a donc accès à toutes les expériences et souvenirs des premières années. Ce jeune homme ne perd rien... mais bien au contraire! Il profite des talents du nouvel arrivant; il découvre soudainement un goût et un talent pour la peinture ou la médecine selon le bagage de la deuxième âme. À nos yeux, il a simplement découvert la vie comme s'il venait d'ouvrir les yeux... Son regard sur le monde a subitement changé...

Ces deux âmes fusionnent lors de ce processus et uniquement le temps de cette incarnation. Ils partagent ainsi une expérience commune. Ceci est simple. D'ailleurs, plusieurs âmes qui ont vécu une vie jusqu'à l'adolescence (qui sont mort à ce moment soudainement) désirent poursuivre leur route sans devoir revivre la naissance et l'enfance, alors ils optent pour un partenariat de «walk-in». Cette aventure est actuellement prisée. On retrouve un plus grand nombre de «walk-in» en ce moment que par le passé.

Parfois, certains «walk-in» ont décidé de laisser totalement le corps à une autre âme. Ceci se caractérise par une amnésie totale ou presque... puisque ces «walk-ins» se souviennent de la langue et des usages mais pas de leur passé tels que les souvenirs, la famille, l'environnement etc. Ces «walk-ins» arrivent dans un corps adulte à un moment précis de la vie de celui-ci et toujours lors d'un traumatisme plongeant l'individu dans un coma temporaire comme un accident de voiture, de cheval, etc. Le plus célèbre de ces «walk-ins» est le Maître St-Germain qui vint prendre le corps d'un jeune homme à l'adolescence en Allemagne après la première guerre mondiale, soit celui du jeune Franz Bardon. Cet homme est très célèbre pour avoir été un grand médium et auteur d'une série de volumes sur la connaissance pratique de la kabbale.

Cette incarnation de St-Germain/Franz Bardon s'est terminée pendant la deuxième guerre mondiale au moment où il fut torturé pour dévoiler ses secrets. Mais ça, c'est une autre histoire. Certain affirment que la mari de Dalida, Richard Chanfray, fut un «walk-in» pendant quelques années seulement et que c'est St-Germain lui-même qui pris place pendant ce lapse de temps. Mais ceci est très contreversé. EN 1972 il aurait fabriqué de l'or à partir de plomb devant huissier en pleine télévision! Incroyable, non?

Les «walk-ins» sont donc réels. Ne cherchez pas à les reconnaitre, c'est inutile. Aussi, si vous êtes un «walk-in» vous le savez, donc ne cherchez pas à savoir si vous êtes l'un des ces êtres. Même s'il y a plus de «walk-in» actuellement sur terre, ce phénomène demeure marginal.






 

4 commentaires:

Anonyme a dit...

Existe-t-il un groupe de personnes qui ont vécu un événement relié au walk-in ? Mon ami, mon tendre ami m'a quitté après avoir laissé son corps à une autre âme et j'ai besoin d'échanger avec des gens qui ont vécu la même chose.

nicoledussault@hotmail.com

Laëtitia a dit...

Bonjour,

Vous parlez de Franz Barbon dans votre article, ne s'agirait-il pas plutôt de Franz Bardon ??

Merci d'avance pour votre réponse,

Laëtitia

Doan a dit...

Bonjour! Oui, c'est cela! Bardon!

Laëtitia a dit...

ok Doan, merci pour ta réponse