15 mai 2007

L'enracinement ou la volaille céleste?


Voici l'un des piliers de base à toute spiritualité et même, à toute vie physique sur terre: l'ancrage.

Pour bien recevoir l'énergie et les messages du Père, des Guides et de notre propre Présence Divine Je Suis, nous devons être en connexion à la fois avec le Ciel (le Père) et la Terre (la Mère). Sans cette connexion énergétique où l'énergie tellurique (argent) remonte et l'énergie christique (or) descend et circulent en nous, nous ne pourrions pas nourrir nos chakras et nos corps; tout notre organisme a besoin de se nourrir de ces énergies. Ceci est essentiel.

Ces énergies nous parviennent par l'intermédiaire de racines lumineuses qui se dirigent à la fois vers le centre du soleil et de l'univers et vers le centre de la Terre. L'enracinement est donc un procédé conscient où nous visualisons (et créons) cet ancrage à la Terre comme au Ciel.

Vous savez, dans le monde terrestre, il est facile de remarquer les gens qui ont de la difficulté avec l'enracinement terrestre. Pourquoi terrestre et pas céleste? Parce qu'il est très rare de voir quelqu'un être coupé du Père, quand cela se produit, cette personne est souvent athée, dépressif et surtout, l'amour lui fait défaut... par contre, la connexion terrestre permet de concrétiser dans la matière la pensée. Cela signifie qu'une personne bien enracinée est à l'aise avec l'abondance, la réalisation de ses projets dans la matière... bref, il s'agit de gens très terre-à-terre... sans cet ancrage, ces personnes sont souvent absentes, lunatiques, non matérialistes, idéalistes et l'abondance n'est pas au rendez-vous. Évidement, l'équilibre est la clef pour réussir sa vie terrestre comme spirituelle. Notre petite voix intérieure a besoin de la connection avec le Ciel et la Terre.  Mais attention! Sans la connection à la terre nous pouvons devenir une «volaille céleste»!!!!

Lors des méditations, l'enracinement permet d'être conscient des messages et des énergies que nous recevons. Une volaille céleste partira dès le début de la méditation et les messages reçus seront discutables... en effet, comment recevoir un message «juste» si la moitié de vous-même est occupé ou distraite par quelque chose d'autre? Vous connaissez cela? Si vous êtes au téléphone et qu'au même moment vous regardez votre téléroman préféré, que se passe-t-il? Vous êtes distrait et n'écoutez pas vraiment la conversation; pouvez-vous répéter les phrases entendues au téléphone? Ceci est aussi vrai pour les messages venant d'en haut... de votre intérieur.

De plus, pour aller chercher les messages très hauts des dimensions supérieures, vous devez vous enraciner très profondément. Imaginez la trempoline: si vous voulez sauter très haut, ne devez-vous pas creuser profondément dans la trempoline? Celle-ci peut alors vous expédier très haut dans le ciel, non?

Le manque d'ancrage est aussi très présent chez les gens qui vivent la spiritualité en oubliant leur vie terrestre. Manger, rencontrer, faire du sport, travailler, participer à la vie communautaire ou familiale sont des attributs de l'ancrage. Une volaille céleste est une personne dont la cohérence n'est pas toujours évidente et dont le discours ne semble pas correspondre à la réalité, comme si cette personne vivait sur une autre planète.

des racines rouges sortir de tous vos chakras principaux et les voir descendre par votre chakra racine le long des jambes et sortir sous vos pieds pour descendre dans la terre jusqu'au centre de la Mère-Terre. Voyez une énergie argent remonter du noyau de la terre et vous inonder entièrement; puis voyez d'autres racines rouges sortir de vos chakras et se diriger vers le soleil et le centre de l'univers jusqu'à la Source; maintenant voyez une énergie or redescendre le long de ces racines et vous inonder. Ces deux énergies se mélangent en vous et illuminent tout votre être. Voilà vous êtesDonc, pour bien vous ancrer et éviter d'être une «volaille céleste», vous devez simplement imaginer enraciné.

Dès cet instant, il vous appartient d'être une volaille céleste ou simplement un être ayant toute ses capcités de co-création bien en selle.


Aucun commentaire: