28 septembre 2007

L'enfant intérieur

L'enfant intérieur est un concept simple: la partie enfant de notre être. Oui, nous avons tous un côté enfant qui s'émerveille devant tout... ce petit côté de nous qui s'amuse pour un rien et qui est créatif; voilà ce que nous appelons l'enfant intérieur...

Vous savez, la joie de vivre est essentielle à une vie saine et heureuse. L'enfant intérieur est situé au chakra Hara (nombril) siège des émotions! Oui, pour découvrir comment nous vivons nos émotions, allez voir à quoi ressemble votre enfant intérieur; si celui-ci ressemble à un bébé... il est fort à parier que vos réactions émotionnelles soient assez «bébé» et que vos crises soient assez futiles... si au contraire votre enfant intérieur est plus un ado... peut-être êtes-vous rebelle... vous dites toujours non? Êtes indépendant... bref, l'enfant intérieur reflète notre relation avec nos émotions.

Vous savez, l'enfant intérieur est aussi celui qui permet la création. Oui, l'univers de notre création est situé lui aussi au Hara. La passion aussi... Vous savez, il est important que votre enfant intérieur soit joyeux et heureux car s'il est triste, c'est que vous êtes dans un état perpétuel de tristesse... comment rire si une partie de nous n'en a pas envie? Comment trouver la vie belle si nous avons une partie de nous qui souffre? Comment aimer ou même pardonner quand on a du mal à voir la joie? Certes, l'indifférence est aussi une réaction possible mais... est-ce une véritable solution?

Allez en méditation, dans votre espace sacré du coeur et demandez à voir votre enfant intérieur; demandez-lui son âge, s'il est triste ou s'il est joyeux... s'il aime rire ou même espiègle! Vous savez, si l'enfant est un bébé, demandez lui de grandir vers l'âge de 7 ans... c'est un âge où il est toujours enfant mais possédant une certaine maturité pour ne pas faire de crise d'hystérie parce qu'il n'a pas son bonbon tout de suite... s'il est ado, demandez-lui de rajeunir vers les 7 ans... Cela est possible et n'est pas une mauvaise chose...

Vous savez, vous êtes responsable de votre corps et de ce que vous en faites... si vous ne vous respectez pas, vous vivrez frustré... Faire plaisir à cet enfant intérieur, cela peut vouloir dire manger une glace ou une barre de chocolat... ou un café au lait (café crème)! Un chocolat chaud? Une bière? Ou un objet... bref, vivre la vie comme un enfant sans pour autant devenir immature est une clef du bonheur et une clef vers la communication avec son intérieur (et l'univers).

Prenez soin de vous... si vous faites trop de compromis, votre enfant sera frustré et cela bouchera votre chakra Hara... et vous ne serez jamais heureux car vous aurez l'impression de toujours vous oublier au profit d'autrui... un compromis juste et raisonnable est toujours possible, encore faut-il s'exprimer...

L'enfant est donc une représentation de notre amour propre... de notre relation avec la vie et le plaisir de vivre...

Aimer son enfant intérieur, c'est s'aimer, s'accepter et se respecter.
N'est-ce pas important?



1 commentaire:

Gayanée a dit...

Oui, c'est tellement important!
Pourquoi ne nous l'apprend-on pas à l'école??

Merci pour ce message!